Où sont les hommes ?

Mais où sont ils donc passés?
Elles sont pourtant là; intelligentes, pleines d'humour, d'esprit, volontaires et décidées, douces et en quête de tendresse.
Elles feraient fondre un iceberg, chavirer une montagne, excommunier un moine et pourtant rien, rien ne semble se profiler à leur horizon, c'est à ni rien comprendre.
Malgré leurs appels, leurs ouvertures évidentes, aucun mâle ne semble les convaincre de perdre leur statut de célibataires.
C'est à ni rien comprendre!
Comment cet étalage de pierres précieuses, ce rassemblement de charmantes et désirables créatures ne se trouve-t il pas encerclé et convoité par une cohorte infinie de jeunes et beaux mâles.

Où sont donc passés les hommes?
Sont-ils devant leur téléviseur, dans leur pub, sur leur terrain de sport, sont-ils devenus aveugles et sourds?
Ne savent-ils plus lire?
Se contentent-ils de denrées faciles et très périssables?
N'osent-ils plus franchir le gué?
Ne sont-ils avides que de leur confort?
Ont-ils déjà été tous capturés par de sublimes et cultivées naïades?

Où sont les hommes ?
Présents mais recalés ?
Incapable de satisfaire cette gente féminine, de combiner humour et solidité,  d'allier la tendresse et la force, de faire rêver et de rassurer, d'être Père et amant, de ressembler à la fois à George Clooney, au prix Nobel de la paix, au Goncourt en étant médaillé aux JO ?

Non, décidément, je suis perplexe, je ne comprends pas...
Je ne peux me résoudre à ce que ces trésors qui ne demandent qu'à croître et partager ne soient pas plus courtisées, choyées, adorées, conquises, ravies, comblées, qu'elles poursuivent leur quêtes, délaissées, au risque de se tarir, de s'aigrir.

Où sont les hommes!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

10 semaines

Closing a chapter