Articles

Les états d’esprit du vendredi #10

Image
Ça y est on y est…Le fameux rendez-vous hebdomadaire instauré parZénopiaetThe Postman. Pour participer il suffit de recopier le formulaire ci-dessous, le remplir en pensant bien à noter l’heure de début et de fin. Ensuite, tu laisses un petit commentaire sur les blogs respectifs des deux instigateurs et le lien vers ton article. Heure de début : 23h53 (encore Vendredi 23 Juin 2017 !!!) Fatigue : Légère, malgré la chaleur étouffante la nuit Humeur : Excellente, Estomac : Macaron Framboise, Infusion Réglisse Menthe…. Cond. phys : Quelques jours de repos avant mon petit raid nocturne…. Esprit : Pensif .. (ok, par définition ….) Curieux donc …. Boulot : Ça se précise et cela devient intéressant …. Culture : Fête de la Musique ….. Encore dans la lecture de “Je voyage Seule” Penser à : Tout prendre pour mon vélo demain…. et ces P….s de RDV qu’il faut que je trouve le temps de prendre Avis perso : Quel réchauffemet climatique ?? Amitiés : Petit à petit l’oiseau construit son nid Sorties : F…

Fête de la musique

Image
Ce soir c'est la fête de la musique, une de mes journées préférées de l'année, une journée que je ne manquerais pour pas grand chose au monde.

J'organise mon agenda et mes déplacements pour être présent sur Paris ce jour là et pouvoir en profiter pleinement.

Le déroulement de ma soirée est généralement assez simple, je choisis un quartier, presque aléatoirement (le marais, Saint-Michel, Canal St Martin, Bastille, Rue Mouffetard, ...)  et je déambule dans les rues, m'arrêtant à chaque "animation".
Je m'attarde alors, pour quelques secondes, ou quelques chansons, au gré de mon intérêts, de l'ambiance.

Cette soirée est une soirée de découverte, d'émotions, de partage, de convivialité.

Les chanteurs, les musiciens partagent leur monde, leurs rêves.

Les passants leur rendent des émotions, des avis, des applaudissements.

Une soirée généralement sous le soleil, pleine de sourire, de rencontre, que demandé de plus !!


Challenge Coupe

Challenge relevé ;-)

Anonymat ou pas ?

Une des premières questions qui se posent lorsque on décide de s'aventurer sur le net est la question de l'anonymat.

Le net ne perd pas la mémoire et donc tout ce que l'on écrit, like, valide, déteste ou même lit est répertorié quelque part.

Si le fait que les autorités judiciaire puissent remonter vers l'auteur de tout message ne me gène pas trop je n'apprécie pas par contre que Google ou d'autres sites aient cette même possibilité. Il suffit déjà de constater les publicités qui s'alignent automatiquement sur nos recherches Google pour avoir une idée de tout ce qui est conservé de nos activités sur la toile.

Sur le net je vis donc, autant que faire se peut, dans l'anonymat et n'utilise que des pseudonymes.

Le blog est un terrain de jeu très particulier. Soit on y présente ses recettes de cuisines, ses conseils beauté ou ses activités de coaching et de photo, soit on s'y livre.

Ayant choisi la dernière option j'ai également fait le choix de …

Les états d’esprit du vendredi #9

Image
Les Vendredis se suivent et ne se ressemblent pas, sauf pour les états d’esprit du vendredi. Initiative de Zenopia et du Postman. Vendredi 16 Juin: 21H20 Fatigue : Des nuits correctes, pas trop de stress, pas de fatigue physique ni morale Humeur :Très bonne, la météo fût vraiment cool Estomac: Petite tisane et carré de chocolat :-) Esprit: assez serein boulot et perso, mais gardons le rythme cond. phys. : plutôt bien, aujourd’hui aller retour vélo et footing à midi :-D boulot : L'intégration avance….. culture : j’ai dévoré "le Hibou", très bon polar et je recherche maintenant "la fille seule" penser à : organiser mes vacances, prendre un rendez vous chez le dentiste

avis perso : Comme la foudre la maladie frappe aveuglement amitiés : on ne perd jamais les vrais amis …. Love :en phase d’hibernation partagée Sorties : semaine trop calme Courses:fête des pères !!! Envie de: ben en fait j'arrive à peu près à me satisfaire en ce moment ... Soleil pour la fête de la musique a…

Garder le rythme

Quand tout va mal, quand on est au fond du trou, quand la seule option est de trouver une solution pour remonter,alors,  il est facile de prendre des résolutions, des grandes décisions, de mettre des plans d'action en place, de se bouger pour s'en sortir.

Puis, petit à petit, on remonte la pente, les voyants se mettent au vert, un à un, les premiers rayons de soleil apparaissent et nous réchauffent le cœur.
Tout devient plus facile, si facile que l'on commence à se relâcher, à ne plus suivre son plan de très près, à prendre des libertés sur ses résolutions, à s'endormir sur ces progrès.

Alors oui, on ne retombe pas, on ne s'effondre pas tout de suite, simplement on stagne.
On ne vit plus vraiment, on végète.
Les événements ont repris le contrôle de notre vie. De conducteurs nous sommes devenus passager.

La vie que l'on a rêvée, celle que l'on a commencé à rebâtir, celle qui nous a permis de nous en sortir, s'éloigne, petit à petit. Elle devient floue, vapor…

Les états d’esprit du vendredi #8

Image
Me revoilà pour les états d’esprit du vendredi. Initiative deZenopia et du Postman. Vendredi 9 Juin: 19H45 fatigue : Des nuits très courtes cette semaine mais pas de fatigue physique humeur :Très bonne estomac: Quiche / Chocolat en apéro … esprit:assez serein boulot et perso cond. phys. : pas eu trop de temps pour faire du sport mais ça va été malgré tout boulot : Le premier choc passé, la nouvelle organisation se dessine….. culture : j’ai lu “La fille de Papier”, très très bien et j’ai attaqué “le Hibou” penser à : organiser mes vacances, prendre un rendez vous chez le dentiste,réparation batterie voiture avis perso1: il y a tant de belles personnes ici, dont certains mériteraient un compagnon qui les  choie avis perso2 :sous ses airs de premiers de classe notre président nous prépare de belles entourloupes… amitiés : j’ai renoué avec quelques personnes que j’avais à tord un petit peu délaissées…. Love :en phase d’hibernation partagée sorties : deux jours au bord de la

Où sont les hommes ?

Image
Mais où sont ils donc passés?
Elles sont pourtant là; intelligentes, pleines d'humour, d'esprit, volontaires et décidées, douces et en quête de tendresse.
Elles feraient fondre un iceberg, chavirer une montagne, excommunier un moine et pourtant rien, rien ne semble se profiler à leur horizon, c'est à ni rien comprendre.
Malgré leurs appels, leurs ouvertures évidentes, aucun mâle ne semble les convaincre de perdre leur statut de célibataires.
C'est à ni rien comprendre!
Comment cet étalage de pierres précieuses, ce rassemblement de charmantes et désirables créatures ne se trouve-t il pas encerclé et convoité par une cohorte infinie de jeunes et beaux mâles.

Où sont donc passés les hommes?
Sont-ils devant leur téléviseur, dans leur pub, sur leur terrain de sport, sont-ils devenus aveugles et sourds?
Ne savent-ils plus lire?
Se contentent-ils de denrées faciles et très périssables?
N'osent-ils plus franchir le gué?
Ne sont-ils avides que de leur confort?
Ont-ils …

Les états d’esprit du vendredi #7

Image
Me revoilà pour les états d’esprit du vendredi. Initiative deZenopia et du Postman.  Vendredi 2 Juin: 20H53 fatigue : Des nuits courtes mais réparatrice tout de même cette semaine humeur :Plutôt bonne estomac: en train de finir de dévorer un fondant au chocolat… esprit:occupé par le boulot cond. phys. : 3 aller retour au boulot en vélo cette semaine; ça roule donc ;-). boulot : ça y est , nous ne formons plus qu’une compagnie, il semblerait que j’ai un boulot dan la nouvelle organisation ….. culture : j’ai terminé “United as One”, le dernier de la série Lorien, pas mal, j’hésite sur le livre à débuter, des avis ? penser à : organiser mes vacances, prendre un rendez vous chez le dentiste, réparation batterie voiture avis perso : un peu déçu que pas grand monde dans mon entourage se rende compte de mes changements, ou alors ils n’osent pas en parler

Sortie de Deuil, une recette ?

Image
Comme je vous l'écrivais la semaine dernière je n'ai plus besoin de faire le point sur mon deuil amoureux, j'en suis sorti.

Il m'aura fallu un petit peu moins de trois mois. certains pourraient dire que c'est court, d'autres que c'est long, ils auraient tous raison, et tort!

La question ne se pose pas, je l'ai aimée, à en agir stupidement, et je l'aime probablement encore mais je ne souffre plus.

J'ai réussi à parcourir le Chemin du Deuil, à en vivre toutes les étapes.

J'ai bien vécu le Choc. trop bien peut-être ;-)

Le Deni fût beaucoup plus long que ce que je ne pensais; il m'a fallut de longues semaines pour enfin accepter qu'elle ne reviendrait pas.
En fait le seul moyen efficace que j'ai trouvé fût de me convaincre que je ne voulais pas qu'elle revienne. Je ne veux pas qu'elle revienne; ni pour moi, ni pour elle.
Attention, cela ne veux pas dire que je ne l'aimait pas mais simplement que toute relation co…