Un couple, Kesako ?

Déjà Vendredi, l’heure des états d’âme et pourtant j’ai un autre sujet en tête…
En lisant certains de vos commentaires sur Hommes et Femmes à tout faire je me suis rendu compte que j’avais occulté une question primordiale, une question qui ne se pose pas pour moi et qui a son importance… mais qu’est-ce donc qu’un couple ? Et pourquoi donc être en couple ? Ne peut-on vivre célibataire et heureux?
Cette réponse est très personnelle, je pense que chacun à construit la sienne, au fil du temps, de son modèle d’éducation, de son environnement familiale, de ses joies, de ses déceptions.
1 – Un couple, c’est quoi ?
Facile comme question, un couple, c’est deux personnes qui ont décidées d’un commun accord de vivre ensemble (pas forcément H24, pas forcément dans la même maison, …).
Un couple c’est aussi la base de la famille, sa racine, son socle, sa fondation.
Ne soyons pas naïfs, le couple est le modèle de notre société judéo-chrétienne mais ce n’est qu’un modèle parmi tant d’autres…. Pour certains l’unité de vie est la tribu, pour d’autres le harem, et la liste est longue.
Le couple a un aspect pratique. pour enfanter (si si, je vous assure) , pour gérer le quotidien, pour se répartir les nombreuses tâches qui sont échues à une famille.
Assez étrangement il existe des habitudes quant à la répartition des tâches. Si dans le passé elles pouvaient se justifier car l’homme travaillait “dur” (au champs, à la mine, …) et donc la femme faisait le complément à domicile il n’existe aujourd’hui plus de raisons valides.
Si l’on veut que l’entité familiale dure dans le temps il faut généralement ajouter une dose épaisse de sentiments. Sans les sentiments la routine use puis révulse.
Les sentiments sont le ciment du couple, la touche magique qui lui permet de franchir les obstacles avec grâce et sérénité (hum, il paraît ….).
On peut aussi noter que dans des temps pas si lointains les époux étaient choisis par les familles et finissaient leur vie ensemble, en ayant créer une famille
2 – Faut-il vivre/être en couple ?
Les sociétés ont évoluées (enfin certaines …) et la famille n’est plus forcément l’objectif de chacun. Les individualités ont pris le pas sur le groupe et chacun essaye maintenant de s’affirmer et de vivre sa vie, sans être déranger par l’autre (épéda )!
Dans ce contexte la famille est devenue une entité mouvante, évoluant au fil des recompositions.
Et que dire du couple …. Est-ce toujours un passage obligé, une étape vers le bonheur ou un rêve devenu cauchemar? Chacun peut-il s’épanouir seul ou la présence d’un partenaire est-elle nécessaire ?
La question se pose… Vous l’êtes vous posée ? Et que répondriez vous donc ????
Je me la suis posée, très récemment (merci Anni pour toutes ces tempêtes de cerveau) et je vais vous donner ma réponse (j’ai bien dit MA réponse et pas LA réponse) ….
  1. Mes plus grandes satisfactions, les émotions les plus intenses viennent de mes succès, mes “achievements” mais surtout de ceux de mes enfants et de ma partenaire.
  2. Élever des enfants seul n’était pas à ma portée.
  3. On avance plus vite et plus efficacement à deux, que ce soit pour gérer le quotidiens, les hasards de la vie ou bâtir un futur.
  4. Apprendre, découvrir, vivre est beaucoup plus enrichissant, enivrant à deux.
    Si pour chaque événements, chaque vacances, chaque thème, il faut trouver un partenaire d’échange cela devient impossible à gérer.
Plutôt tranché comme avis en fait, plus que ce que je n’escomptais. Peut-être la chance d’avoir eu des enfants et d’avoir eu des partenaires “magiques”, peut-être l’aveuglement, peut-être mon éducation.
N’oubliez pas malgré tout dans tempérer les résultats avec cet articles,  mon partenaire ne pourra pas, et j’en suis conscient, remplir la totalité de mon champs des désirs, mais je gérerai, promis!
Alors, et vous, rêvez vous ou pas d’une vie de couple.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

10 semaines

Closing a chapter